Semu

Que ce soit pour des ensembles professionnels ou amateurs, la règle de base consiste à travailler sur un matériel musical original (partitions) permettant une rémunération juste et équitable tant pour le compositeur que pour l’éditeur de la partition.

A l’égal de la Sabam (UNISONO) pour les compositeurs, la Société des Editeurs de Musique (SEMU), agréée par le SPF Economie, est chargée de collecter les droits relatifs à l’édition musicale. Elle propose aux ensembles musicaux  des contrats de licence permettant , sous certaines conditions, l’utilisation de (photo)copies de partitions déposées et couvertes par des droits d’édition.

La FMH a conclu un accord avec la SEMU aux termes duquel les sociétés, affiliées à la FMH et ayant fait le choix de la mandater à cette fin, bénéficient d’une ristourne de 25% sur la prime qu’elle aurait dû s’acquitter individuellement.

C’est lors de votre adhésion à la FMH ou du renouvellement de celle-ci que la société affiliée mandate (ou non) la Fédération et indique le nombre de musiciens concernés. Vous recevrez ensuite une facture détaillée reprenant le calcul de la prime à payer.